Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

notre programme chez MARMITON

| 0 Commentaires

Marmiton vient de nous adresser les résultats de son enquête. Passionnant pour notre avenir. A lire et méditer et proposer à nos politiques de tous niveaux. Et aussi pour agir dans notre quotidien 🙂

Petit résumé des questions liées à l’alimentation, sélectionnées pour interpeller les candidats à l’élection présidentielle…

1635 personnes ont répondu à l’enquête. Ont été retenues les propositions qui ont reçu un score de 75% d’importance ou plus.
1er axe : respect et protection du consommateur, mesures proposées :
1. Rendre obligatoire sur les produits industriels un étiquetage clair sur : la présence d’additifs potentiellement dangereux, d’OGM, l’origine géographique des ingrédients (pays et région) ainsi qu’un score nutritionnel (Nutri-Score) (93% d’importance)
2. Interdire les épandages de produits chimiques (engrais, pesticides) à proximité des lieux habités ou occupés (91% d’importance)
3. Interdire totalement les OGM dans l’alimentation humaine et animale (88% d’importance)
4. Interdire totalement les nanoparticules dans l’alimentation humaine et animale (87% d’importance)
5. Imposer -sans surcoût pour les parents- 50% minimum d’aliments Bio ou en agriculture raisonnée dans les cantines (le Bio serait obligatoire pour les produits les plus traités : raisin, pommes…) (83% d’importance)
6. Multiplier les travaux de recherche sur l’impact sur la santé des différents aliments ainsi que des produits utilisés en alimentation : additifs et autres produits (81% d’importance)

2ème axe : une agriculture respectueuse de l’environnement, mesures proposées :
7. Encourager la protection de l’environnement par les agriculteurs (89% d’importance)
8. Aider les agriculteurs à mieux vivre de leur activité, notamment à travers une revalorisation du prix d’achat de leur production (88% d’importance)
9. Soutenir les exploitations en permaculture (pas de pesticides chimiques, plus de variétés, plus de main d’œuvre employée) (88% d’importance)
10. Encourager fiscalement les circuits courts et la vente avec au maximum 1 intermédiaire (86% d’importance)
11. Reconnaître les maladies liées aux produits chimiques agricoles comme maladies professionnelles (84% d’importance)
12. Aide accrue à la conversion des exploitations en Agriculture Biologique (81% d’importance)

3ème axe : éducation et pédagogie, mesures proposées :
13. Apprendre des bases de nutrition dès l’école primaire, d’après un programme élaboré par un comité indépendant (79% d’importance)
14. Créer un potager dans chaque école pour apprendre aux enfants à cultiver herbes et légumes. (77% d’importance)

Marmiton a contacté chacun des onze candidats pour lui demander un positionnement par rapport à ces demandes et nous tiendra informés des réponses qu’ils auront reçues.

Merci Christophe et toute l’équipe Marmiton

Dorothée

Laisser un commentaire

Champs Requis *.