Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

Le label Bio, qu’en penser ?

| 0 Commentaires

Le label Bio, qu’en penser ?

Le label bio fait référence aux produits fabriqués avec les principes de l’Agriculture Biologique (AB). C’est une méthode de production agricole selon laquelle les producteurs doivent exclure les OGM, les produits chimiques (fongicides, insecticides, herbicides) et les irradiations. Ces méthodes permettent de respecter l’environnement et agir contre la dévastation de la nature par les produits chimiques. Mais quelques fausses idées sur le bio sont à éclaircir…

 

Bio et nutrition

  • Un produit mentionnant simplement « bio » sur l’emballage signifie que seulement une partie des ingrédients provient de l’agriculture biologique. Pour que l’ensemble des ingrédients proviennent de l’AB on doit trouver le logo certifié de l’Agriculture Biologique.

 

  • Les fruits et légumes AB sont plus intéressants au niveau nutritionnel : ils contiennent plus de vitamines, de minéraux, d’oligoéléments et de fibres. En revanche on peut exclure les végétaux qui ont une peau très épaisse (banane, pamplemousse, melon…) dont les produits chimiques passent difficilement à travers, donc bio ou pas il n’y a pas beaucoup de différences.

 

  • Les produits bios sont-ils forcément healthy ? Hélas non, les moyens utilisés sont respectueux de l’environnement et les produits utilisés sont dépourvus de substances chimiques mais les produits peuvent tout à fait contenir des mauvaises graisses et/ou une grande quantité de sucre.

 

  • Manger bio nous incite beaucoup à manger plus sainement et à adopter une alimentation plus équilibrée.

 

Bio et environnement

  • La réglementation permet jusqu’à 0,9% d’OGM ou pesticides.

 

  • Dans les produits transformés AB (biscuits, plats préparés…) 95% minimum doivent être issus de l’AB donc 5% n’en sont pas forcément.

 

  • Aucun produit phytosanitaire ne va dans l’environnement mais il est possible que le producteur utilise trop de fumier qui contient des nitrates qui vont par la suite polluer l’environnement.

 

Ce que je retiens :

  • Il existe des « vrais » produits bio sans le label AB car se faire certifier coûte cher et tous les producteurs n’ont pas les moyens suffisants. Pour les découvrir il faut donc discuter directement avec les producteurs sur les marchés.
  • Attention ! Le bio n’est pas forcément local (les fruits exotiques par exemple).
  • Il existe plus bio que le bio : la biodynamie qui respectent les cycles de la terre et le bien-être des animaux. Cette pratique est certifiée par le label Demeter.

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.