Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

Le discours anti-lait

| 0 Commentaires

Le discours anti-lait

Et si on commençait par définir le lait…
Le lait est le produit final de la traite d’une femelle laitière bien portante et bien nourrie. On trouve de nombreux types de laits : vache, chèvre, brebis, ânesse, jument, bufflonne … Eh oui, la vache et la chèvre ne sont pas les seules à nous offrir leur lait !
On récapitule : le lait provient de femelles​, donc les laits de soja, riz, amandes, avoine, etc. ne sont pas des « laits » mais plus précisément des « jus végétaux ».

Analysons maintenant les arguments anti-lait :
Aujourd’hui, de nombreux arguments contre la consommation de lait se propagent. Reprenons-les de manière objective :
1. Nos ancêtres du paléolithique ne buvaient pas de lait​ : c’est vrai. Cependant, à titre d’exemple, il en est de même pour les céréales …

2. Le lait n’est pas l’unique source de calcium​ : ce raisonnement est juste. En effet, mis à part le beurre, l’huile et le sucre, tous les aliments sont composés de calcium. Les légumes sont les deuxièmes aliments à en contenir le plus – après les produits laitiers – à raison de trois fois moins environ que le lait. Malgré cela, il est tout à fait possible d’assurer ses besoins en calcium sans lait.

3. Le lait est destiné au veau et non à l’homme​ : cet argument est difficilement réfutable. Il a d’ailleurs suffisamment d’importance pour que certains choisissent (pour des raisons éthiques) de retirer le lait de leur alimentation.

4. Nos enzymes (molécules qui permettent une bonne digestion) ne sont pas adaptées pour digérer le lait​ : cet argument n’est pas établi. Pour digérer correctement le lactose du lait, il est nécessaire d’avoir une enzyme  particulière : la lactase. Or, chez 40% des individus, l’activité de cette enzyme est insuffisante, ce qui explique l’apparition de troubles digestifs.  Afin d’y remédier, il est possible de consommer le lait lorsqu’il est cuit (béchamel) et de favoriser les laitages et fromages (dont la teneur en lactose est quasi nulle).

5. Le lait favorise le diabète et le cancer : ​certes, de nombreuses études ont été réalisées et ont donné lieu à des corrélations positives …. mais, à ce jour, aucune autorité n’a ratifié ces études.
Le lait possède des qualités nutritionnelles particulièrement intéressantes pour tous les âges de la vie (du nourrisson à la personne âgée), mais d’un point de vue éthique et croyances, libre à chacun de penser ce qu’il veut.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.