Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

8 mars 2017
de Menu by Menu
0 Commentaires

Batch Cooking : j’ai testé le marathon cuisine

J’aime beaucoup savoir comment vous vous organisez à la maison et c’est souvent un sujet de conversation que j’ai avec mes ami·e·s, ce sont toujours des discussions intéressantes et qui en disent beaucoup plus long qu’il n’y parait.
Et l’une des organisations qui m’intéresse beaucoup est le « batch cooking », terme anglo-saxon que j’ai découvert récemment dans un magazine culinaire et qui signifie « cuisine discontinue ». Une de mes amies fonctionne comme ça. Elle fait ses courses le samedi et le dimanche elle cuisine ses plats pour la semaine (seulement les dîners). En fonction des plats, elle les prépare complètement ou en partie, par exemple le curry n’aura plus qu’à réchauffer, et les ingrédients de la quiche de fin de semaine seront déjà réunis.

Batch Cooking1

J’ai donc décidé de tester cette méthode. Résultat : 4 heures en cuisine et 10 plats, pas mal du tout !

Je commence par un « pour et contre ».
Pour :

  • c’est l’étape de plus après la planification des repas, non seulement on sait ce qu’il y a pour le dîner mais en plus on a rien à faire les soirs de semaine.
  • les produits sont utilisés immédiatement donc en pleine forme
  • des économies d’énergie : le four, les plaques, ne refroidissent pas, on peut faire des cuissons multiples
  • le robot est utilisé : pour plusieurs recettes ça vaut le coup de le sortir, et du coup on gagne du temps
  • moins de vaisselle : je lave rapidement entre chaque utilisation et à fond à la fin
  • la cuisine n’est lavée qu’une fois à la fin
  • et paradoxalement on prend le temps de faire les choses, on laisse mijoter puisque pendant ce temps-là on cuisine autre chose

Contre :

  • c’est fatiguant !
  • pas toujours facile de conserver les plats, il faut avoir un congélateur pour les plats de fin de semaine
  • si on a des restes pas question de les re-congeler

Maintenant je vous donne des astuces si vous voulez vous y mettre à votre tour :

  • évidemment préparer un planning pour vos menus
  • faites-vous aider, c’est un bon moyen de faire participer tout le monde, c’est une très bonne occasion d’être ensemble, et c’est le moment de transmettre vos savoirs
  • choisir des recettes avec des ingrédients communs : on gagne du temps à l’épluchage et on utilise entièrement les légumes
  • des recettes qui se congèlent pour la fin de semaine comme les plats mijotés (bourguignon, curry, tajine, etc.)
  • bien lire toutes les recettes avant pour trouver le meilleur ordre pour les faire. Car pour gagner du temps il ne faut pas hésiter à faire plusieurs recettes à la fois
  • ne pas trop cuire les plats comme il vont repasser sur le feu
  • laisser bien refroidir à température ambiante avant de fermer les boites et des les réfrigérer (ou congeler)
  • et choisir des bons contenants, qui vont du congélateur au four et qui ferment bien.

Batch Cooking2J’ai cherché sur internet des infos sur le batch cooking et les américains en sont fans. C’est effectivement un très bon moyen pour manger plus sainement loin des produits industriels, ils appellent ça la « real food » ça donne une idée assez juste de l’autre type de nourriture.
Je vous donne le lien vers le site d’une femme qui en plus de donner ses recettes donnent une recette géante de batch cooking : à la fin vous obtenez plusieurs plats. Sur le blog « life as mum » : ICI

Je travaille à la maison et je fais beaucoup la cuisine pour proposer de nouvelles recettes sur le site Menu by Menu, alors c’est rarement la panique au moment du dîner. J’avance souvent mon plat du lendemain pendant le dîner du soir et je prépare en double pour congeler. J’aime vraiment cuisiner au quotidien, c’est un temps calme ou je suis : soit seule et j’écoute des émissions radio, soit en famille et c’est un beau moment d’échanges.
Le batch cooking n’est pas vraiment fait pour moi, j’ai eu l’impression d’un marathon, je préfère la ballade quotidienne. Ceci dit je pense aussi qu’on s’améliore avec l’expérience. J’ai probablement choisi de faire trop de recettes et je n’ai pas assez mutualisé mes gestes.
Une autre forme de batch cooking est de préparer les ingrédients plutôt que les plats entiers. Par exemple on cuit du riz, des lentilles, des œufs durs et on lave, épluche et coupe les légumes. Comme cela le soir on assemble et la cuisine est faite plus rapidement.
Je garderai ces marathons de la cuisine pour des occasions comme les semaines où je pars en déplacement par exemple. Mais je vous conseille d’essayer et de voir si ça s’adapte à votre rythme et surtout de nous raconter !

Batch Cooking3

 

 

Delphine

8 décembre 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

Un truc pour retirer le noyau d’avocat et le calendrier des saisons/origines

Les avocats nous adorons ça et c’est très bénéfique pour la santé, mais il faut retirer le noyau, alors je vous donne un petit truc :

On plante un couteau dans le noyau

img_5096

On tient fermement l’avocat et on tourne le couteau

Et voilà !

img_5107

Un autre truc cette fois pour le choisir, tâter plutôt le haut de l’avocat, vers le pédoncule, si c’est tendre. L’avocat est mûr.

 

Puisqu’on parle des avocats petit récapitulatif de sa saison autour du monde :

avocatproduction

Ne pas oublier que comme nous sommes nombreux sur la planète, dès que l’on s’entiche d’un produit ça a des conséquences sur l’environnement.
La consommation croissante de l’avocat provoque déjà une forte déforestation au Mexique et de plus nécessite beaucoup d’eau.
Voir l’enquête de « Die Zeit » dans « Courrier International » lien ICI.

La Corse commence une production mais elle reste réservée pour la région.

Alors savourons ce fruit délicieux mais pas tous les jours et choisissons-le avec soin.

delphine

Delphine

1 novembre 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

zut c’est TROP SALÉ !

vinaigre-sucre-trop-saleArghhhhhhh, trop salé ! Ne jetez rien, tentez le coup de Jarnac : une cuillère (à dessert ou à soupe suivant la taille de votre préparation) de mélange vinaigre-sucre. Si si, osez.
Pour les sauces, la carotte fait aussi des merveilles : placer la carotte coupée en 2 dans la sauce trop salée, la refaire chauffer, retirer la carotte et l’utiliser pour une soupe pas assez salée 🙂

Une pomme de terre (car elle est riche en amidon) pelée, coupée en 4, placée dans le récipient de cuisson, et retirée (pour être utilisée dans la soupe pas salée) permettrait d’obtenir le même résultat, connaissez-vous cette astuce ? En avez-vous une autre ?

1 septembre 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

cuire le RIZ comme Grand-Mère

rizNotre Grand-Mère cuisinait en botte car il y avait des courts-circuits dans sa cuisine 🙂 Pour le riz elle suivait toujours sa recette « on économise le gaz » : verser le riz dans l’eau bouillante, quand l’eau bout à nouveau couvrir et éteindre le feu. Le riz continue d’absorber l’eau tout seul, vous pouvez même l’oublier, il ne se sauvera pas, il ne brûlera pas dans la casserole. Pratique et économique, pensez simplement à bien doser l’eau au départ (suivant vos goûts : 1 à 2 mesures d’eau pour une mesure de riz). C’est mon aliment préféré, je l’aime collant avec 2 mesures d’eau, et vous ?

1 juillet 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

un OIGNON sans pleur

Oignon-cuillere-1Tant de pleurs versées avant de trouver les solutions pour découper les oignons avec gaieté :

  • ma sœur Delphine remplit sa bouche d’eau
  • Paul mâche du chewing-gum
  • Clara branche son ventilateur pour chasser les vapeurs au fur et à mesure
  • Guy est un grand chef, il sait couper l’oignon dans le bon sens, magique
  • Julie se passe le dessous des poignets sous l’eau dès les premiers picotements
  • et moi je fais comme ma copine Véronique, je garde une cuillère dans ma bouche

29 juin 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

Un truc : oignon et haleine fraiche

Les oignons crus, j’adore !
Mais il faut bien l’avouer ils ne donnent pas toujours une très bonne haleine après le repas.

Je vais vous donner un truc tout simple pour que les oignons se fassent oublier. Il suffit de les faire tremper dans de l’eau quelques minutes.
Maintenant que je connais ce truc, je commence toujours par les oignons et le temps que je prépare la recette, ils ont fait trempette suffisamment.
OignonHaleine

Et oui vraiment simple ce truc et le plus beau, c’est que ça marche avec toutes les variétés d’oignons !

 

9 mai 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

Cuisiner SANS ŒUF ?

IMG_1287 (2)

Les poussins sont vraiment trop mignons, alors on a décidé de stopper leur consommation. Oui, oui, d’accord chaque œuf ne contient pas un poussin, mais après un long week-end ferié l’allègement d’une
recette peut être salutaire, n’est-il pas ? C’est parti pour la mayonnaise au
lait de sojaDans les gâteaux, le yaourt ou les fécules (patate, maïzena, tapioca) remplacent le poussin. Les graines de lin ou de chia assurent le côté gluant du blanc d’œuf, vive les quiches et les macarons
! Pas d’œuf dans les crêpes non plus, fou non ? Le toffu soyeux,  la purée d’amandes et l’agar-agar sont les copains des flans et des pâte sablée sans œuf. Un nouveau monde s’ouvre à moi, promis je goûterai.

1 mai 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

non au POULET desseché

poulet-roti

Une seule solution si le poulet s’est desséché : l’enduire de beurre et le maintenir une dizaine de minutes sous 2 feuilles de papier alu.

Une autre astuce pour la cuisson : démarrez-la à froid, les pores se resserreront et le poulet perdra moins de gras.

26 avril 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

Asperges bien droites ! truc pour la cuisson

Le mieux pour la cuisson des asperges c’est de les tenir la tête hors de l’eau, pas toujours facile sans une casserole spéciale. Alors je vous donne une petite astuce, prenez une boite de conserve et ouvrez-lui les 2 cotés.
Vous pourrez caler les asperges dedans et elle resteront bien droites pendant la cuisson.

AspergeCuissonConserve

Retrouvez nos recettes avec des asperges ICI

1 mars 2016
de Menu by Menu
0 Commentaires

À toujours avoir dans son PLACARD

Voici notre liste des incontournables du placard. Et vous qu’y mettez-vous ?

des épices comme la cannelle, le cumin, le curry, la muscade, le paprika,

des herbes déshydratées comme l’aneth, le persil, le romarin, le thym

des bouillon cubes aux herbes, à la pouleplacard-jaune

de la sauce tomate

des pâtes, du riz, , de la semoule, des lentilles

du maïs, des légumes verts

du thon,

des olives dénoyautées

de la moutarde, de l’huile, du vinaigre

de la farine, du sucre, de la levure, de la poudre d’amandes

du miel, des fruits secs

des cacahuètes

du chocolat noir, indispensable 🙂

18 novembre 2015
de Menu by Menu
0 Commentaires

Éplucher facilement les pommes de terre

La pomme de terre conserve mieux ses vitamines et minéraux si elle est cuite avec la peau. Certes, mais quand il faut l’éplucher chaude (pour une purée ou simplement par manque de temps) et bien on se brûle !
Mais ça c’était avant, maintenant j’ai découvert un super truc très rapide, donc je ne me brûle plus les doigts.

EplucherPommedeTerreFacilement1

Après avoir lavé les pommes de terre, je fais une mince incision sur tout le tour.
Attention de ne pas aller trop profond, il faut juste couper l’épaisseur de la peau.

Après je mets les pommes de terre dans l’eau froide pour les cuire, comme je fais d’habitude.

 

EplucherpommedeTerreFacilement2

 

 

Une fois les pommes de terre cuites, je pince la peau de chaque côté de l’incision et elle se détache tout seule.

 

EplucherpommedeTerre2

 

 

 

C’est génial et très simple !

 

 

 

 

 

8 juin 2015
de Menu by Menu
3 commentaires

Soyons PARESSEUX, cuisinons plus !

Coqui - BurgerSoyons paresseux, cuisinons plus !

Via le bouton magique avec les restes, je découvre comment créer des restes pour gagner du temps avec toute une liste de recettes pour cuisiner un jour et déguster plusieurs jours. Lundi, je cuis 2 kilos de pommes de terre avec 1 kilo de carottes, pour accompagner nos filets de poisson. Mardi, je les fais sauter pour savourer le jambon. Mercredi, j’écrase les carottes en soupe et je découpe les patates en Salade de Sardines

Lasagne d’un jour, lasagne toujours. Je cuisine samedi un grand plat de Lasagnes. J’en congèle un tiers pour le ressortir le ressortir à la fin de la semaine suivante, et je divise le dernier tiers dans 3 bento pour les emporter au buro. Une dernière idée ? Je retombe en enfance avec des coquillettes : une grande casserole avec du beurre le vendredi soir, et des Coqui-Burgers le dimanche !

#batchcooking

17 décembre 2014
de Menu by Menu
2 commentaires

Les sablés de Noël

Quand approchent les fêtes mon envie de faire des sablés de Noël me revient. Ces sablés au parfum de pain d’épices sont, pour moi, une recette « couteau suisse » : on peut occuper les enfants tout un après-midi, décorer le sapin, la table, en offrir en cadeaux, en plus ils se mangent et en plus-plus la pâte est préparée en 10 minutes maxi !!!!

sables-noel-decor sables-noel-glacage

Pour que l’épaisseur des sablés soit constante, le petit truc est de placer 2 objets (manche de cuillère, planches à découper, …) de chaque côté de la pâte, pour créer une cale de la bonne épaisseur, et de passer dessus avec le rouleau à pâtisserie.

Si vous n’avez pas une collection d’emporte-pièce, c’est le moment d’être créatif en découpant avec la pointe d’un couteau ou ingénieux en détournant les objets (verres, moule à tartelettes, jouets des enfants, …).
Vous pouvez bien sur teinter le glaçage.  Pour une belle finition, le mieux est de commencer par les contours, les laisser sécher, puis de remplir.

Vous pouvez préparer la pâte à l’avance et la laisser au frigo.
Si vous voulez cuisiner les sablés avec les enfants, en fonction de leurs âges, associez-les plus au moins tôt. Les plus grands seront ravis de découper et les plus petits de colorier dans les contours.

sables-noel

 

Retrouvez sur le site notre recette des Sablés d’épices de Noël, ainsi que celle des Sablés parfumés qui sont aussi parfaits pour Noël. Et pour les plus pressés, une pâte sablé du commerce déjà étalée fera très bien l’affaire 😉

 

20 août 2014
de Menu by Menu
Un commentaire

Des œufs pochés inratables

Voilà une méthode géniale pour réussir ses œufs pochés et ne plus les regarder se disperser dans l’eau de la casserole.
ŒufsPochés1ŒufsPochés2
Mettez de l’eau à bouillir dans une casserole et pendant ce temps préparer vos petits paquets d’œufs.

Faire des carrés avec du film étirable et les huiler, avec une huile parfumée c’est bien meilleur, cette étape est très importante car sinon l’œuf accrochera et le jaune risque de se percer.
Placer un carré dans un petit bol et mettez l’œuf dedans avec l’assaisonnement qui vous inspire, des fines herbes, une pointe de piment, du poivre …
Après vous fermer votre petit baluchon et hop, dans l’eau bouillante pour 3 minutes 30 secondes, vous pouvez mettre tous les œufs en même temps mais ils doivent avoir la place  d’être tous à la surface

ŒufsPochés3ŒufsPochés4

Après vous les sortez de l’eau et les laisser reposer pendant 10 minutes.

Vous coupez les ficelles et délicatement, vous les retirer du film plastique.
ŒufsPochés5

Et voilà !