Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

4 idées pour le dîner : en domino

| 0 Commentaires

illustration de Baked Idea

Le terme de domino en cuisine, c’est Ariane Grumbach qui me l’a fait découvrir et je l’adore. Il vient bien entendu du jeu de domino et veut dire un plat qui se transforme en un autre le lendemain, c’est l’art d’accommoder les restes ! Un art bien utile à bien des points de vues, si on accommode les restes on ne les jette pas et ça c’est bon pour la planète et notre porte monnaie et puis si on cuisine des restes on gagne du temps aussi. Dernier bonus, les courses vont plus vite puisqu’on va utiliser moins d’ingrédients 😉

 

curry butternut poulet

On commence par un curry de poulet et butternut et riz, et on en fait le double (ou plus).  C’est un curry tout maison car nous faisons aussi la pâte et vous verrez c’est très facile.
Une fois le curry cuit vous mettez dans un plat ce qui va pour votre dîner. Puis vous mettez le poulet dans une boite et les légumes dans une autre, pour les prochains repas.

Pour le riz comme on ne s’en resservira pas cette semaine, soit on ne double pas les proportions soit on en profite pour en congeler bien à plat pour plus tard.

 

La salade de choux chinois au poulet va adorer le poulet déjà cuit du curry. Il ne vous reste qu’à préparer le chou chinois qui se mange cru dans cette recette. Pour les croûtons, c’est le moment d’utilisez les restes de pain. Si vous avez envie vous pouvez faire griller les morceaux de poulet mais ce n’est pas nécessaire.

 

Pour la soupe de butternut et carottes vous allez vous servir du reste de curry. Il vous faudra ajouter des carottes pour la recette du lendemain.
Commencer par préparer la recette comme indiqué et juste avant de mixer prélever des carottes et ajouter le butternut.
Pour la sauce curry, c’est comme vous préférez, moi j’aime le goût qu’elle donne à la soupe mais si ce n’est pas votre cas, vous pouvez la congeler pour un autre jour.
Vous pouvez accompagner cette soupe avec une belle tranche de pain de campagne grillée et un morceau de comté. Comté qui vous servira aussi demain dans le cake.

 

Un cake aux lentilles et carottes qui va nous permettre d’utiliser les carottes de la soupe. Ce cake en plus d’être facile à réaliser est très bon et sans gluten.
Je l’aime accompagné d’une grosse salade verte pour un dîner léger.
S’il vous reste du cake vous pourrez le congeler par part pour emporter au bureau par exemple.

 

En un clin d’œil, on finit par une tarte aux noisettes qui permet de faire le « domino » avec le cake d’hier.
C’est une tarte très gourmande qui se suffit à elle même. Mais si vous voulez ajouter une boule de glace à la vanille pour l’accompagner, elle ne dira pas non !

 

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

 

Ariane Grumbach est diététicienne, elle est l’auteur d’un blog « l’art de manger » et du livre « la gourmandise ne fait pas grossir » aux éditions Carnets Nord

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.