Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

4 idées pour le dîner : anti diabète

| 0 Commentaires

Le 14 novembre est la Journée Mondiale du Diabète. Le diabète est une maladie chronique qui touche de plus en plus de monde, et de plus en plus jeune. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le nombre d’adultes diabétiques a augmenté de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014 et l’épidémie est encore plus rapide chez l’enfant.
D’après ce que j’ai compris, il y a 3 types de diabètes : les diabètes de type 1 et 2 ont des facteurs héréditaires. Le type 1 se déclare brutalement et est donc facile à diagnostiquer.  Le type 2 représente 90% des cas, il peut rester lattant pendant de longues années, et se déclarer très brutalement et soudainement. Or, il existe un dépistage simple qui permet d’anticiper et de réduire les conséquences. Le 3ème type est le diabète gestationnel qui touche certaines femmes enceintes, il est systématiquement dépisté.
Je ne suis pas diabétique ni encore moins docteur mais j’ai fait quelques recherches. La base, bien sur, est d’avoir une alimentation saine en excluant la nourriture industrielle, les charcuteries, les fritures, les sauces (a fortiori industrielles). On ne le sait pas assez mais la nourriture industrielle contient énormément de sucre. Le sucre est un conservateur, il permet de faire des économies (dans une sauce tomate, on met des tomates de mauvaises qualités et on ajoute du sucre pour masquer le fait qu’elles ne soient pas mûres par exemple) et pour couronner le tout le sucre est addictif donc on devient accro au produit.
En plus d’une alimentation saine (et sans abuser d’alcool) il faut éviter le tabac et le stress, et avoir une activité physique.

Il faut essayer d’avoir à chaque repas des aliments des 6 catégories indispensables : de l’eau, des produits céréaliers (de préférence complets), des fruits et des légumes, des produits laitiers (fromage ou yaourt nature, et pas les « desserts lactés » industriels), des protéines et un peu de matières grasses. Allez on essaye :

Une soupe de courge et pasta, c’est une soupe bien copieuse qui accompagnée par un morceau de fromage peut très bien faire un dîner complet. Vous choisirez des pâtes complètes bien sur.
Pour renforcer la dose d’antioxydants déjà apporée par la courge, choisissez du curcuma comme épice.

 

Du poisson cajun aux haricots rouges, un plat très protéiné et très rapide à faire. Il apporte plein de vitamines avec le citron vert.
Choisissez bien des tomates en pulpe nature sans aucun adjuvant (le sucre se cache partout ne l’oubliez pas 😉 )
Pour votre organisation si vous utilisez du poisson congelé, pensez à la mettre dès le matin à décongeler dans le frigo.

 

Un riz parfumé et œufs, dans la recette ce n’est pas le cas mais le mieux est d’utiliser du riz complet. Il est vrai que quand on n’est pas habitué le riz complet a un goût très différent. Mais dans cette recette comme il est mélangé aux légumes et aux épices, son goût se fait beaucoup plus discret. Une bonne façon de commencer à l’apprécier en somme.
Pour votre organisation vous pouvez préparer le riz à l’avance et le faire réchauffer au moment du dîner en préparant les œufs au plat.

Du cresson poulet boulgour et potimarron : un mélange qui fonctionne parfaitement. Le cresson est un légume très bénéfique et en plus ici il est consommé cru.
S’il vous en reste vous pouvez transformer ce plat en salade en ajoutant un avocat, des graines de grenade et une sauce au yaourt.

 

Une mousse au chocolat, pour une semaine anti-diabète ?!  oui je sais ça fait bizarre mais dans cette recette il n’y a que des œufs et du chocolat noir. Son index glucidique est donc très bon !
Bien sûr si on veut être très sérieux, une salade de fruits frais sera mieux, mais à cette saison il faut reconnaître que des fruits ce n’est pas le plus sympa.

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

Pour m’aider à comprendre le diabète, comment l’éviter ou vivre avec, je me suis aidée du livre « L’Assiette anti-diabète » d’Alexandra Retion et Jean-François Rousseau

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.