Menu by blog

et le quotidien devient un jeu

15 décembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : une soupe et au lit !

Cette semaine nous entrons dans l’hiver, c’est la dernière semaine avant Noël et les jours sont les plus courts de l’année.
La fatigue est bien présente et pourtant nous avons des milliers de choses à faire avant la trêve des confiseurs. Nous avons besoin de douceurs, de chaleur et de simplicité.

Alors je vous propose des soupes complètes pour le dîner :

Une soupe pesto poulet qui va nous donner un goût de soleil avec les saveurs de l’Italie. Pour aller vite on prend des haricots blancs en boite mais bien sûr on peut le faire avec des haricots secs en s’y prenant un peu à l’avance.

 

 

 

Avec la soupe Lohikeitto on découvre un peu la cuisine finlandaise. C’est une soupe complète au saumon avec des pommes de terre et de l’aneth.
Elle se cuit rapidement donc pas besoin de prendre de l’avance.

 

La soupe des bergers avec du lait, du lard et du fromage.
Dans la recette nous mettons des épinards mais vous pouvez les remplacer par des feuilles de choux. De même vous pouvez choisir un fromage plus original que l’emmental, le fromage de brebis par exemple va très bien.

 

La soupe « tomates farcies » une des préférées à la maison. On la présente avec des petits bols contenant des accompagnements et chacun peut y ajouter ce qu’il veut : des petites pâtes, des épinards, des fines herbes, des cubes de jambon, du fromage, ou même le tout pour les plus gourmands.
Vous pouvez préparer la soupe à l’avance et la réchauffer au moment de passer à table.

 

 

Même le dessert nous le mangerons avec une cuillère à soupe ! Avec la soupe vietnamienne sucrée.
Très simple à réaliser et vraiment gourmande avec le lait de coco et les bananes.

 

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

 

8 décembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : Breakfast for dinner !

Pas facile de prendre le temps le matin, et pourtant j’adore ce repas. Alors cette semaine j’ai décidé que cela serait « breakfast for dinner » ! Comme ça les petits déjeuners qui prennent du temps seront des dîners rapides. Tout est une question de perspective n’est ce pas ?
De toute façon il fait nuit tout le temps et les enfants vont adorer aussi !

Nous allons faire ça bien, il ne s’agit pas de verser un bol de céréales vite fait. Voici nos idées :

Un granola salé pour accompagner une soupe de saison et un beau plateau de fromages. Un dîner tout simple.
Pour votre organisation vous pouvez préparer une grande quantité de muesli. Il se conserve très bien dans une boite hermétique et agrémente aussi les salades.

 

Une tortilla épinard feta bien chaude et croustillante pour un dîner vraiment rapide. Dans la recette il y a des avocats mais comme nous en mangerons demain et qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses, je vais m’en passer ce soir.
Pour les réfractaires aux épinards (ils ne savent pas ce qu’ils loupent) : ils peuvent s’en passer et servir les tortillas avec une salade verte.

 

Une grande tartine saumon avocat avec une soupe crémeuse de maïs. Pour un dîner très réconfortant.
Pour votre organisation vous pouvez préparer la soupe à l’avance bien qu’elle prenne très peu de temps puisqu’il n’y a pas de légumes à éplucher.

 

L’english breakfast celui que nous adorons mais que nous avons du mal à manger au réveil. Et bien il est parfait pour le dîner.
Si vous ne trouvez pas de beans tomato en boite, pas de panique. Prenez une boite de haricots blancs, ajoutez-lui un peu de coulis de tomate et de sucre, et le tour est joué (ça marche aussi avec le ketchup).
Dans la recette il y a des tomates mais si vous habitez en France ce n’est plus la saison donc on les remplace par un peu de salade de chou par exemple.

Des pancakes que vous pouvez accompagner par de la compote de pomme ou des cubes de poires et pourquoi pas un peu de chantilly ou de caramel au beurre salé ?

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez ICI

1 décembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : en avance pour l’Avent

photo de la mise en scène « les 13 desserts de Noël » de Martine Camillieri pour Bonton 2008

 

Vous le sentez vous aussi le compte à rebours de Noël qui a commencé ? Les enfants qui commencent à compter les dodos ? Les familles qui s’agitent pour savoir chez qui ça se passe cette année et qu’est-ce qu’il y aura comme menu ? Et bien sûr les cadeaux à trouver !
Le problème c’est qu’au bureau ça ne s’arrête pas et qu’à la maison les lutins du père Noël ne sont pas là non plus pour vous aider.
Alors cette semaine nous vous proposons des plats qui se cuisinent à l’avance. Vous pourrez soit les préparer le week-end en mode « batch cooking », soit les préparer la veille (ils cuiront pendant le dîner) pour le lendemain.

 

Une tarte à l’oignon et une salade verte. Le plus long est de couper les oignons mais les oignons frais sont tellement meilleurs que les congeler, vous ne trouvez pas ?
Si vraiment vous voulez utiliser des congelés, alors faites les bien fondre avant dans la poêle.
Avec une salade verte pour l’accompagner, voilà le dîner.

 

 Une cocotte de quinoa mexicaine, c’est un de mes plats végétariens préférés. Vous préparez tout à l’avance et au moment de passer à table, vous ajoutez les avocats, le jus de citron et les herbes.
Vous pouvez varier cette recette en fonction de vos envies et de la saison. L’été mettre des tomates fraiches, l’hiver ajouter des feuilles de choux ou du poireau.

 

Un crumble poireaux saumon. Pendant que le beurre ramollit, les poireaux cuisent et le four chauffe. Pour le saumon pas besoin de le précuire. Ensuite assembler le tout, au four et hop sur la table.
Si vous utilisez du poisson congelé penser à le mettre au frigo le matin

 

Un curry de porc aux carottes avec du riz tout simplement. Les curry sont vraiment des plats sympa, on a l’impression qu’il faut des heures pour les préparer alors que c’est très rapide. Il faut bien sur les laisser un peu mijoter c’est meilleur. Mais en fonction de la viande que vous prenez ce n’est pas obligé de durer des heures.
Et puis bien sur c’est toujours aussi bon quand on le réchauffe.

 

Une marquise croustillante, un dessert tout simple. C’est une sorte de mousse au chocolat solide et légèrement plus riche 😉
Pour qu’elle croustille, il y a des noisettes concassées dedans. Si vous avez des petits qui partageront ce dessert, remplacez les par des billes de céréales croustillantes.

 

 

 

Tous les plats de cette semaine se congèlent très bien. Alors faites-en plus pour un autre soir ou pour emporter au bureau. Les périodes où tout s’accélère reviennent souvent 😉

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

 

 

 

22 novembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : avec les produits de décembre

Le mois de décembre pointe le bout du nez. On a envie de plus en plus de se réchauffer avec des gratins, des soupes et des plats mitonnés même les desserts on les préfère chauds.
Alors on regarde les produits de saison et les idées de recettes que l’on peut faire avec.

C’est le moment de manger les derniers fenouil, navet, navet boule d’or, panais. Et d’accueillir les produits de saison et des idées de recettes qui vont avec :

Du côté des légumes : céleri rave, chou, chou de Bruxelles, cresson, crosne, endive, mâche, rutabaga, salsifi, topinambour.
C’est aussi leur saison car on peut les manger toute l’année en fonction des variétés : brocolis, carottes, choux-fleur, épinards, laitues, oignons, poireaux, roquettes.
Et comme elles se conservent longtemps on continue de cuisiner les courges.

Du côté des fruits : citron, clémentine, kakis, mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme

 

 Du poisson et fenouil à l’italienne, un plat qui nous fait penser à l’été. Merci les conserves qui nous permettent de déguster les tomates longtemps après leur saison !
Comme le fenouil est bientôt hors saison justement, c’est le moment de le manger.
Pour votre organisation vous pouvez faire cuire le fenouil à l’avance. Et si vous utilisez du poisson congelé pensez à le sortir le matin et à le faire décongeler au frigo.

 

Un velouté de céleri, une soupe toute simple avec un seul légume. Mais si vous voulez adoucir le goût du céleri vous pouvez y ajouter 1 ou 2 pommes de terre.
Je l’accompagne avec des petits cubes de cantal et des noisettes grillées, un fruit en dessert et voilà le dîner tout simplement.
Pour votre organisation vous pouvez préparer cette soupe la veille et aussi la faire en plus grande quantité pour la congeler.

 

Un gratin de chou-fleur accompagné par une belle tranche de jambon blanc pour un dîner tout doux et un peu régressif .
Pour votre organisation vous pouvez préparer ce plat à l’avance et le faire gratiner au moment du dîner. Et puis n’hésitez pas à faire votre béchamel vous même, ce n’est pas compliqué et votre gratin n’en sera que meilleur (la recette de la béchamel ICI)

 

Une pintade aux légumes, en l’occurence les légumes sont des oignons, des épinards et des navets. La pintade est une viande à laquelle on ne pense pas forcément mais pourtant c’est bon, aussi facile à cuisiner qu’un poulet et peu grasse.
Ce plat est un peu long à cuire mais ça se passe tout seul dans le four donc pendant ce temps vous pouvez faire plein d’autres choses 😉

 

Un clafoutis aux poires que je vous conseille tiède avec une cuillère de crème fraiche épaisse, on est gourmande ou on ne l’est pas.
C’est une recette très facile à faire alors n’hésitez pas à faire participer les enfants. La transmission ça a tout bon !

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

La photo vient du Prieuré Notre Dame d’Orsan un jardin remarquable de notre région. Il se visite du 15 avril au 30 septembre, et sur réservation, pour les groupes, toute l’année.

 

17 novembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : anti-gaspi

Du 18 au 26 novembre c’est la Semaine Européenne de Réductions des Déchets, en France nous produisons 354 kg de déchets ménagers par habitant et par an. C’est beaucoup n’est ce pas ?
Alors nous vous proposons des idées spéciales anti-gaspi pour moins jeter !

Illustration de Bernard Pras, artiste français qui réalise ses œuvres à partir de déchets

 

Nos idées pour la semaine sont surtout des idées de types de recettes qui permettent de recycler des plats, d’utiliser des restes ou des ingrédients qui auraient été un peu oubliés et qui aurait perdu leur fraîcheur.

La soupe, idéale pour utiliser les légumes du fond du frigo. On peut mélanger un peu près tout et même y mettre des fruits. Ce qu’il vous faut c’est des légumes et un mixeur, avec un bout de fromage, le dîner est fait !

Nous vous proposons le velouté de fanes de radis à la cameline et toasts caprins pour plusieurs raisons. Elle colle parfaitement au thème puisqu’elle utilise les fanes des radis donc pas de déchets, elle est accompagnée par des toasts au fromage de chèvre et puis elle fait partie d’un recueil que nos amis berrichons de l’huilerie Vigean viennent de publier et qui regroupe plein de bonnes recettes avec leurs huiles  « Trésor d’huiles ».

 

Les tourtes, quiches et autres tartes salées, comme le fameux fourzitou de Madame Lepic sont parfaits pour réutiliser les restes. Ils acceptent vraiment tout, les viandes comme les légumes pour peu qu’on y mette un peu de liant comme des œufs, de la crème, du fromage.

La tourte de poulet permet d’utiliser les restes d’un poulet rôti et de les transformer dans un nouveau plat tout beau. La tourte sera parfaite accompagnée par une belle salade verte !

 

Quand il reste des céréales ou des pâtes , les poêlées ou les woks sont très pratiques. On y ajoute ce qu’on a sous la main comme une boite de maïs, des dés de jambon, des œufs et des légumes coupés finement pour une cuisson rapide.

La poêlée de porc et riz aux légumes, est un exemple parfait. Dans cette recette il y a des oignons,  des carottes et des choux mais vous pouvez ajouter ce qui vous tombent sous la main comme un reste de courge, des poireaux ou des haricots rouges.
Pour votre organisation vous pouvez faire mariner la viande et cuire le riz dès la veille.

 

Le pain perdu, bien connu dans sa version sucrée, existe aussi en version salé et du coup vous n’êtes plus perdu·e ! Toutes les fantaisies s’y prêtent le pain dur devient une base.
Ici c’est un pain perdu chèvre épinard bacon, oui, nous sommes berrichonnes et adorons le fromage de chèvre. Mais c’est parce que c’est bon ! L’emmental, le cantal, le cheddar vont très bien aussi dans cette recette et bien entendu des épinards frais iront parfaitement et sans pré-cuisson.
Et comme pour les autres plats de cette semaine vous pouvez changer les ingrédients selon vos besoins.

 

Dans les desserts, les aliments qui se périment, se sont les fruits. C’est vrai on a rarement le problème d’une tablette de chocolat oubliée 😉
Pour les fruits l’idée la plus simple est de les transformer en compote, confiture ou en smoothie tout simplement. Après il y a aussi les clafoutis et les cakes.
Nous vous proposons les toutes simples Bananes chocolat noisette au four. Il suffit d’ouvrir les bananes en les laissant dans leur peau et d’y insérer du chocolat (je vous disais qu’il n’était jamais oublié) et des noisettes. Après si vous avez de la glace à la vanille qu’il faut finir, pourquoi pas en poser une boule avec.

 

Toute la semaine nous mettrons sur notre page Facebook, nos petits trucs anti-gaspi et vous pouvez aussi les retrouver dans notre rubrique sur le blog ICI
Et pour plus d’idées il y a nos recettes « avec les restes » à retrouver sur notre site ICI

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

10 novembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : anti diabète

Le 14 novembre est la Journée Mondiale du Diabète. Le diabète est une maladie chronique qui touche de plus en plus de monde, et de plus en plus jeune. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le nombre d’adultes diabétiques a augmenté de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014 et l’épidémie est encore plus rapide chez l’enfant.
D’après ce que j’ai compris, il y a 3 types de diabètes : les diabètes de type 1 et 2 ont des facteurs héréditaires. Le type 1 se déclare brutalement et est donc facile à diagnostiquer.  Le type 2 représente 90% des cas, il peut rester lattant pendant de longues années, et se déclarer très brutalement et soudainement. Or, il existe un dépistage simple qui permet d’anticiper et de réduire les conséquences. Le 3ème type est le diabète gestationnel qui touche certaines femmes enceintes, il est systématiquement dépisté.
Je ne suis pas diabétique ni encore moins docteur mais j’ai fait quelques recherches. La base, bien sur, est d’avoir une alimentation saine en excluant la nourriture industrielle, les charcuteries, les fritures, les sauces (a fortiori industrielles). On ne le sait pas assez mais la nourriture industrielle contient énormément de sucre. Le sucre est un conservateur, il permet de faire des économies (dans une sauce tomate, on met des tomates de mauvaises qualités et on ajoute du sucre pour masquer le fait qu’elles ne soient pas mûres par exemple) et pour couronner le tout le sucre est addictif donc on devient accro au produit.
En plus d’une alimentation saine (et sans abuser d’alcool) il faut éviter le tabac et le stress, et avoir une activité physique.

Il faut essayer d’avoir à chaque repas des aliments des 6 catégories indispensables : de l’eau, des produits céréaliers (de préférence complets), des fruits et des légumes, des produits laitiers (fromage ou yaourt nature, et pas les « desserts lactés » industriels), des protéines et un peu de matières grasses. Allez on essaye :

Une soupe de courge et pasta, c’est une soupe bien copieuse qui accompagnée par un morceau de fromage peut très bien faire un dîner complet. Vous choisirez des pâtes complètes bien sur.
Pour renforcer la dose d’antioxydants déjà apporée par la courge, choisissez du curcuma comme épice.

 

Du poisson cajun aux haricots rouges, un plat très protéiné et très rapide à faire. Il apporte plein de vitamines avec le citron vert.
Choisissez bien des tomates en pulpe nature sans aucun adjuvant (le sucre se cache partout ne l’oubliez pas 😉 )
Pour votre organisation si vous utilisez du poisson congelé, pensez à la mettre dès le matin à décongeler dans le frigo.

 

Un riz parfumé et œufs, dans la recette ce n’est pas le cas mais le mieux est d’utiliser du riz complet. Il est vrai que quand on n’est pas habitué le riz complet a un goût très différent. Mais dans cette recette comme il est mélangé aux légumes et aux épices, son goût se fait beaucoup plus discret. Une bonne façon de commencer à l’apprécier en somme.
Pour votre organisation vous pouvez préparer le riz à l’avance et le faire réchauffer au moment du dîner en préparant les œufs au plat.

Du cresson poulet boulgour et potimarron : un mélange qui fonctionne parfaitement. Le cresson est un légume très bénéfique et en plus ici il est consommé cru.
S’il vous en reste vous pouvez transformer ce plat en salade en ajoutant un avocat, des graines de grenade et une sauce au yaourt.

 

Une mousse au chocolat, pour une semaine anti-diabète ?!  oui je sais ça fait bizarre mais dans cette recette il n’y a que des œufs et du chocolat noir. Son index glucidique est donc très bon !
Bien sûr si on veut être très sérieux, une salade de fruits frais sera mieux, mais à cette saison il faut reconnaître que des fruits ce n’est pas le plus sympa.

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

Pour m’aider à comprendre le diabète, comment l’éviter ou vivre avec, je me suis aidée du livre « L’Assiette anti-diabète » d’Alexandra Retion et Jean-François Rousseau

 

 

 

 

 

 

3 novembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : au bistrot !

Cette semaine je vous invite au bistrot ! Enfin quand je dis invite, j’exagère un peu car c’est vous qui allez faire la cuisine. Les bistrots il n’y en a plus tant que ça et au déjeuner on a plus le temps d’y aller alors pourquoi pas le faire venir à la maison ? Vous allez voir c’est pas bien compliqué.

Une salade de lentilles œufs pochés et lardons , quand les lentilles sont encore tièdes et qu’on perce le jaune d’œuf, oulala. N’oubliez pas un bon pain pour saucer !
Pour votre organisation vous pouvez faire cuire les lentilles à l’avance et les mélanger à la sauce. En revanche les lardons et les œufs seront meilleurs faits au dernier moment.

 

 Des harengs pommes à l’huile, alors il faut le faire la veille mais la préparation dure 10 minutes maximum. Ne vous trompez pas prenez des harengs fumés qui n’ont pas besoin d’un long dessalage.

 

Une soupe à l’oignon avec sa tartine gratinée, plat traditionnel des petits matins après de grosses fêtes. Il parait que c’est parce qu’elle masquait l’odeur de l’alcool.
Pour votre organisation faire cuire les oignons à l’avance et reprenez la recette au moment de verser le bouillon.

 

 Une bavette aux échalotes avec des frites et même ceux qui non pas de friteuse vont pouvoir en faire au four, vous verrez c’est pas mal du tout.
Pour la viande surtout pensez à la sortir du frigo au moins 30 minutes avant pour qu’elle soit à température ambiante au moment de la cuisson.

 

 Des îles flottantes inratables ! Depuis que j’ai découvert la méthode qui consiste à mettre le lait dès le début avec les œufs et plus de le verser bouillant dessus, je ne rate plus aucune de mes crèmes anglaises !

 

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

30 octobre 2017
de Menu by Menu
0 Commentaires

Princesse Asperge et Prince Potiron

Il était une fois

Un beau royaume où vivait un Prince.
Ce Prince était gai, gentil, intelligent, courageux.
Il était artiste, musicien, bref il avait toutes les qualités que le rendaient aimable, mais… il avait un gros défaut.

Il était, depuis l’enfance, très difficile à nourrir : il ne voulait manger que des potirons. Pourtant ses parents, le Roi et la Reine, avaient tout essayé pour lui faire aimer autre chose, sans résultat que le rendre malade, le faire vomir… Et avec le temps, il avait fini par ressembler à un Potiron.

Il était très gros, plus large que haut, un ventre énorme, le teint orange avec sur la tête une petite touffe de cheveux verts. Il se savait très laid, savait qu’on l’appelait « Prince Potiron », et en était très malheureux, mais il n’arrivait pas à faire autrement que de dévorer trois fois par jour, un plat de potirons que lui apportait un valet.

Alors, souvent, il allait seul se cacher dans les bois pour pleurer…

Dans le royaume voisin, vivait une jeune Princesse, elle aussi, pleine de qualités, mais avec un gros défaut : elle ne supportait depuis que les asperges, et refusait tout autre chose.

Avec le temps, elle ressemblait à une Asperge, longue et maigre, le teint blafard, avec une petite tête mauve et des cheveux violets. Elle se savait laide, savait qu’on l’appelait « Princesse Asperge », et en était très malheureuse, mais, trois fois par jour, se jetait sur un plat d’asperges que lui apportait un valet.

Alors, souvent, elle allait seule se cacher dans les bois pour pleurer…

Un jour qu’elle se promenait tristement dans une clairière, elle entendit un bruit et, s’approchant, vit le Prince Potiron en larmes.

« Pourquoi pleurez-vous ? » demanda-t-elle

Il lui raconta son histoire, elle lui dit la sienne, ils furent heureux de parler et de se comprendre. Comme ils allaient se quitter, arrivèrent les valets avec leurs plateaux. Le Prince se précipita sur les potirons et la Princesse sur les asperges, ils avaient un peu honte mais ne s’en firent pas reproche.

Ils décidèrent de se revoir.

Ce qu’ils firent de nombreuses fois, apprirent à se connaître, se découvrirent des goûts et des qualités communs, s’apprécièrent.

Un jour, lors de leurs rendez-vous, alors que l’on apportait au Prince sa ration de potirons, la Princesse, qui l’aimait en secret et voulait le sauver par amour, se servit avant lui et dévora les potirons… sans en être incommodée.

Et le Prince, qui l’aimait aussi, voyant arriver le plat d’asperges, l’engloutit… sans être malade.

Ainsi ils prirent l’habitude d’échanger leurs repas et, un peu à la fois, à goûter d’autres plats et à se transformer.

La Princesse devint rose, pris d’agréables formes, et devient une belle jeune femme.
Le Prince maigrit, grandit, perdit la peau orange et devint un beau jeune homme.

Ainsi, ils se marièrent, furent heureux et eurent de beaux enfants… à qui ils apprirent à manger de TOUT.

Un énorme merci à notre Prince Asperge (et oui, chez nous les genres ont été inversés 🙂 pour cette  histoire de l’époque du Moulin…

A vous chers parents, pour vous donner des idées dans la difficile lutte pour l’ingestion des légumes à leurs bambins 🙂

 

27 octobre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : avec les produits de novembre

Novembre, on a l’impression que le choix se restreint sur nos étals mais il faut faire preuve d’imagination et redécouvrir des variétés oubliées.
D’ailleurs nous vous préparons un article sur les choux avec notre ami Éric Deloulay de la pépinière en ligne « Aromatiques »

C’est le moment de manger les dernièr·e·s betteraves, blettes, céleris branches, frisées, maïs, radis et tétragones. Et d’accueillir les produits de saison et des idées de recettes qui vont avec :

Du côté des légumes : céleris raves, choux, choux de Bruxelles, courges butternut, courges spaghetti, cresson, crosne, fenouils, mâches, navets, radis, panais, potirons, rutabagas, salsifis, sucrines du Berry, et topinambours.
C’est aussi leur saison car on peut les manger  toute l’année en fonction des variétés : brocolis, carottes, choux-fleur, épinards, laitues, oignons, poireaux, roquettes.

Du côté des fruits : châtaignes, clémentine, noix, orange, pamplemousse, poires, pommes

Une tarte tatin d’endives et de fromage de chèvre avec un peu de miel. Une recette originale qui fait oublier le côté acide de l’endive.
Pour votre organisation vous pouvez préparer les endives à l’avance et monter la tarte juste avant de passer à table.

 

Un poisson en croute de noix, une recette très rapide et gourmande. Le poisson reste fondant sous le croustillant du mélange noix et fromage. J’aime l’accompagner avec une fondue de poireaux ou une purée de céleri.
Pour votre organisation vous pouvez préparer le mélange pour la croûte en avance, et si vous utilisez un poisson congelé : le mettre le matin dans le frigo pour qu’il décongèle tranquillement.


La salade de kakis et grenade peut paraître surprenante mais c’est un mélange qui fonctionne à merveille. Dans la recette je conseille des noix de pécan mais toute autre noix peut convenir.
Pour compléter je la sers avec un plateau de fromage.

 

Des rouleaux de choux farcis à la viande hachée de porc, au riz et aux épices. Cette recette convertira les plus réticents aux choux. Pour éviter les odeurs pendant la cuisson penser à mettre une ou deux feuilles de laurier dans l’eau de cuisson.
Vous pouvez préparer ce plat à l’avance et le faire réchauffer doucement au four avant de passer à table (pour les gourmands, vous pouvez le faire gratiner avec un peu de fromage râpé).

 

Un gâteau aux pamplemousses tout simple, parfait pour un dessert ou un goûter.
Le jus du pamplemousse et le sirop vont lui donner un petit goût acidulé vraiment agréable. N’hésitez pas à faire participer les enfants pour cette recette simplissime.

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

20 octobre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : mangeons des légumes avec les enfants

Cette semaine nous pensions être en été et pourtant les vacances de la Toussaint sont déjà là. Alors je me suis dit que c’était le moment de relever le défi de manger des légumes avec les enfants.
Parce que c’est bien connu, c’est par l’exemple qu’on élève un enfant donc s’il vous voit vous régaler avec des légumes il y a de fortes chances qu’il veuille y goûter aussi.
Une autre astuce consiste à faire la cuisine et les courses avec eux, dans un potager c’est encore mieux .
Pour ma part je n’ai pas forcé mes enfants à finir leurs assiettes en revanche ils avaient toujours (ils ont toujours) l’obligation de goûter même une petite bouchée. Je suis persuadée que le goût s’apprend et qu’en goûtant plusieurs fois on finit par aimer, même si c’est très long (très très long).

Une tarte citrouille comté poireau, c’est une tarte très gourmande car le fromage est en cubes et pas râpé donc on sent bien le moelleux. La citrouille apporte un petit goût sucrée et puis elle a un côté féerique entre Cendrillon et Halloween.
Votre enfant peut participer en étalant la pâte dans le moule (ou au rouleau si vous faites une pâte maison), piquer la pâte avec une fourchette, battre les œufs et répartir les cubes de fromages. S’il est assez grand pour couper, il peut tout faire !
Mangée avec une salade verte, c’est un dîner complet.

Une soupe de pois cassés et coing, forcément quand on se prend un coin, on se casse (blague niveau Grande Section ça devrait passer). Cette soupe est l’occasion de goûter 2 ingrédients pas toujours présents dans nos cuisines et pourtant tellement bons. Le pois cassé, je l’adorais déjà à la cantine servi avec du boudin noir, et comme j’étais la seule mes copines me donnaient leurs assiettes pour ne pas se faire punir.
Bref essayez cette association, elle est terrible.
Pour participer les enfants peuvent verser les pois dans la casserole, mixer ou préparer des petits bols de trucs à mettre dedans comme du fromage râpé ou du roquefort, de la crème fraîche épaisse ou des amandes grillées (pour les plus de 5 ans).

De la courge spaghetti au poulet et légumes. Connaissez-vous cette courge ? je crois que je l’ai découverte grâce au potager de ma copine Caroline il y a 3-4 ans. Depuis je l’aime chaque année un peu plus, c’est mon équivalent hivernale de la courgette. Alors je ne l’emploie pas de la même façon, par exemple elle ne convient pas aux soupes ou aux tartes. Mais c’est un légume passe partout, on peu dire que toutes les recettes de pâtes lui vont.
Ce qu’il ne faut pas rater avec les enfants c’est le moment où la courge se transforme en spaghetti. N’oubliez pas de leur faire faire, c’est magique !
Si vous avez un spiralizer (ce petit appareil qui ressemble à un taille crayon et qui transforme les légumes en longs rubans fins), vous pouvez vous en servir avec les carottes pour accentuer le côté spaghetti.

Un gratin de ravioles aux épinards, alors oui je sais des épinards aux enfants. C’est tellement le légume qu’ils détestent dans l’imaginaire collectif mais dans les faits pas tant que ça. Au début vous pouvez mettre moins d’épinard que prévu dans la recette pour que ça soit progressif.
Les enfants peuvent déposer les plaques de ravioles dans le plat,équeuter les épinards et aussi parsemer le fromage râpé.

 

Un pumpkin cake, et oui des légumes jusque dans les desserts !
Ce gâteau est une variation de saison du carrot cake, comme c’est bientôt halloween c’est le moment de le déguster !
Si vous avez des moins de 5 ans avec vous ne mettez pas de noix de pécan ni de graine de courge dedans, les risques de fausses routes sont bien trop dangereux.
Les enfants peuvent vous aider à mélanger : le beurre et le sucre, les œufs, et puis ils vont adorer décorer le gâteau soit avec les graines de courge soit avec des pépites de chocolat.

 

 

Voilà, j’espère vous avoir donné des idées. Transmettre le goût et l’amour de la cuisine aux enfants est une des choses qui nous animent le plus avec Dorothée alors si on peut apporter notre petit caillou c’est avec bonheur.

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

17 octobre 2017
de Menu by Menu
0 Commentaires

sur vos FRIGOS

De Châteauroux à Rabat, en passant par Nantes et le Canton de Vaux, vous aimantez Menu by Menu sur vos frigos. Et nous, nous en sommes fières 🙂 Nous exposons ici tous vos beaux frigos. Envoyez-les nous vite !

chez Charlotte

chez Dominique

chez Adelaïde

chez Kevin

 

13 octobre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : en domino

illustration de Baked Idea

Le terme de domino en cuisine, c’est Ariane Grumbach qui me l’a fait découvrir et je l’adore. Il vient bien entendu du jeu de domino et veut dire un plat qui se transforme en un autre le lendemain, c’est l’art d’accommoder les restes ! Un art bien utile à bien des points de vues, si on accommode les restes on ne les jette pas et ça c’est bon pour la planète et notre porte monnaie et puis si on cuisine des restes on gagne du temps aussi. Dernier bonus, les courses vont plus vite puisqu’on va utiliser moins d’ingrédients 😉

 

curry butternut poulet

On commence par un curry de poulet et butternut et riz, et on en fait le double (ou plus).  C’est un curry tout maison car nous faisons aussi la pâte et vous verrez c’est très facile.
Une fois le curry cuit vous mettez dans un plat ce qui va pour votre dîner. Puis vous mettez le poulet dans une boite et les légumes dans une autre, pour les prochains repas.

Pour le riz comme on ne s’en resservira pas cette semaine, soit on ne double pas les proportions soit on en profite pour en congeler bien à plat pour plus tard.

 

La salade de choux chinois au poulet va adorer le poulet déjà cuit du curry. Il ne vous reste qu’à préparer le chou chinois qui se mange cru dans cette recette. Pour les croûtons, c’est le moment d’utilisez les restes de pain. Si vous avez envie vous pouvez faire griller les morceaux de poulet mais ce n’est pas nécessaire.

 

Pour la soupe de butternut et carottes vous allez vous servir du reste de curry. Il vous faudra ajouter des carottes pour la recette du lendemain.
Commencer par préparer la recette comme indiqué et juste avant de mixer prélever des carottes et ajouter le butternut.
Pour la sauce curry, c’est comme vous préférez, moi j’aime le goût qu’elle donne à la soupe mais si ce n’est pas votre cas, vous pouvez la congeler pour un autre jour.
Vous pouvez accompagner cette soupe avec une belle tranche de pain de campagne grillée et un morceau de comté. Comté qui vous servira aussi demain dans le cake.

 

Un cake aux lentilles et carottes qui va nous permettre d’utiliser les carottes de la soupe. Ce cake en plus d’être facile à réaliser est très bon et sans gluten.
Je l’aime accompagné d’une grosse salade verte pour un dîner léger.
S’il vous reste du cake vous pourrez le congeler par part pour emporter au bureau par exemple.

 

En un clin d’œil, on finit par une tarte aux noisettes qui permet de faire le « domino » avec le cake d’hier.
C’est une tarte très gourmande qui se suffit à elle même. Mais si vous voulez ajouter une boule de glace à la vanille pour l’accompagner, elle ne dira pas non !

 

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

 

Ariane Grumbach est diététicienne, elle est l’auteur d’un blog « l’art de manger » et du livre « la gourmandise ne fait pas grossir » aux éditions Carnets Nord

 

 

 

 

 

6 octobre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : c’est veggie !

Cette semaine c’est la semaine du goût et le 1er octobre c’était la journée mondiale des végétariens alors je vais associer les 2 et vous proposer de découvrir des recettes avec des protéines végétales.

Pour le vocabulaire sachez que les végétariens ne mangent pas de chair animale donc ni viande, ni poisson, ni fruits de mer. Après il y a des variations, ceux qui ne mangent pas d’œuf, ceux qui ne mangent pas de produits laitiers, …
Et enfin les vegan qui ne consomment rien issu de « l’exploitation de l’animal » que ça le tue ou pas. Donc ils ne mangent pas de miel, ne porte pas de pull en laine, ni de chaussure en cuir.

J’ai essayé de proposer des recettes avec des ingrédients connus. L’idée est de vous faire découvrir une autre façon de manger pas de vous faire acheter plein de produits dont vous ne vous resservirez peut-être pas.

Un grand plat de riz veggie, ce n’est pas un plat « one pot » (car je ne suis pas fana, c’est un peu trop gloubiboulga à mon goût), on cuit le riz d’abord et on mélange le tout ensuite. La sauce citron-miel apporte une touche sucré-salé que j’aime beaucoup.
Ici il n’y a pas de légumes frais mais rien ne vous empêche d’en ajouter en fonction de vos goûts et de la saison, des poivrons en été, des potimarron en hiver …
Pour votre organisation vous pouvez faire cuire le riz la veille, comme ça vous gagnerez beaucoup de temps le soir même.

Du quinoa aux champignons et fromage, un vrai plat doudou comme on aime quand il commence à faire froid. Le quinoa est une céréale qui n’en est pas une, puisque c’est une herbacée. Quoiqu’il en soit elle nous apporte plein de bonnes choses, comme des protéines (15 %) et est très facile à cuisiner.
Si vous préparez ce plat à l’avance, n’ajoutez les champignons qu’au moment de servir comme ça ils gardent leur croquant.

Des boulettes lentilles sauce coco, dans la recette c’est servi avec du quinoa. Comme je vous en ai déjà proposé dans ce planning, à moins d’être vraiment fan, vous pouvez le remplacer par du blé.
C’est une recette très facile et les boulettes se préparent sans problème. Il y a du tofu dedans, mais pas de panique il est mixé donc pour les réfractaires à sa consistance, ils ne sentiront rien. La sauce est délicieuse, j’en fais toujours plus car il y a des gourmands à la maison.
Vous pouvez préparer à l’avance et réchauffer au micro-ondes.


Un couscous de légumes, un vrai festin et bien plus léger que le traditionnel ! Alain Passard le propose avec des merguez végétales et j’avoue que pour le moment je ne me suis pas lancée. Mais même sans, c’est très bon et on n’a pas le sentiment qu’il manque quelque chose.
Vous pouvez préparer ce plat à l’avance voir la veille car tout se réchauffe bien. Comme d’habitude n’ajoutez les amandes grillées et les fines herbes qu’au moment de servir.

Un brownie choco banane vegan et sans gluten et oui rien que ça ! Alors que reste t-il ? Et bien plein de choses et franchement c’est très gourmand.
Les bananes aident à se passer des œufs et l’huile de coco remplace le beurre.
Se passer des animaux dans notre alimentation ne veux pas dire devenir ascète mais au contraire découvrir tout un nouveau monde de saveurs !

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

illustration de Randy Otter 

29 septembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : avec les produits d’octobre

 

Octobre, le premier mois de l’automne et ça signifie l’arrivée des courges, citrouilles et autres potirons et surtout des couleurs et des lumières magnifiques dans la nature. On va recommencer les gratins, les crumbles, les plats qui donnent chaud et que l’on aime partager.

Alors c’est le moment de manger les dernier(e)s aubergines, concombres, courgettes, girolles, haricots blancs, haricots verts, oseilles, pâtissons, pleurotes, poivrons et aux tomates. Et d’accueillir les produits de saison et des idées de recettes qui vont avec :

Du côté des légumes : betteraves, blettes, bolets, céleris branches, céleris raves, cèpes, choux, choux de Bruxelles, courges butternut, courges spaghetti, cresson, fenouils, frisées, mâches, maïs, navets, radis, panais, potirons, rutabagas, salsifis, sucrines du Berry, tétragones (pour ceux qui en ont dans leur jardin ou dans le jardin de leur super producteur :-)), et topinambours.
C’est aussi leur saison car on peut les manger  toute l’année en fonction des variétés : brocolis, carottes, choux-fleur,épinards, laitues, oignons, poireaux, roquettes.

Du côté des fruits : châtaignes, coings, figues, framboises, kakis, mûres, myrtilles, noix, pêches de vigne, poires, pommes, quetsches, raisins

Un petit conseil pour que la cuisine des courges et potirons se passe bien : avoir un grand couteau bien aiguisé !  C’est tout bête mais ça change tout. Ces légumes ont un seul inconvénient c’est leur découpe mais avec un couteau ad hoc et une bonne planche plus de problème.
Une autre astuce consiste à les ramollir au micro-onde quelques minutes.

 

 

Une tarte aux champignons, dans la recette je suis restée vague sur la variété car c’est en fonction de ce que vous trouvez. Étant parisienne le plus souvent, je la fais avec des champignons de Paris !
Comme toutes les tartes elle peut se préparer à l’avance et se manger chaude ou froide. Vous pouvez aussi la congeler entière ou en parts pour vous dépanner un autre soir.

Une salade d’automne, j’y ajoute un peu de comté pour en faire un plat complet et mon dîner est fait.
Pour gagner du temps je prépare les pâtes la veille et pour économiser j’en emporte une part au bureau le lendemain.

 

Une courge spaghetti bolognaise, alors pour que tout le monde suive, c’est la courge qui est spaghetti et le tout qui est bolognaise.
Si vous ne connaissez pas ce légume vous allez adorer. Une fois cuite sa chair se transforme en filaments comme des spaghetti et du coup s’accommode comme les pâtes du même nom.

 

Un curry de poisson et butternut, je ne suis pas sûre qu’il y ait beaucoup de courges en Asie mais en tout cas elles se marient très bien avec le curry. Dans la recette j’ai utilisé du curry noir torréfié de chez Terre Exotique (que vous pouvez trouver ICI) mais je suis sûre que votre curry préféré fera très bien l’affaire aussi.
Pour les gros appétits accompagnez ce curry de riz ou de nouilles asiatiques.

 


Un crumble pomme coing avec des noix aussi pour faire vraiment automne. C’est un très bon crumble qui caramélise à souhait.
En générale je profite de l’occasion pour faire plus de fruits compotés que je congèle ensuite.

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

26 septembre 2017
de Dorothée
0 Commentaires

toujours une bonne raison de faire la fête !

Qu’est-ce qu’on fête aujourd’hui ? Le rangement de mon bureau ! Dingue non ? Et bien si, j’ai commencé à ranger mon bureau 😉 Comme vous le voyez, je pars de loin.

Travaillant depuis la maison, mon bureau est une pièce à part, à tout point de vue 🙂 Éloigné des lieux de passage fréquent, il est parfait. C’est mon antre. Baignée de lumière, et puis comme je vis à la campagne, il n’y a pas de bruits. On m’a dit qu’une pièce trop chargée n’était pas propice à un vrai temps de travail productif, alors au bout de 4 ans de souk, j’ai pris la décision d’épurer le lieu… j’avais sans doute un peu trop personnalisé l’endroit en installant tout et n’importe quoi, du dessin de maternelle à la sculpture offerte par NotreSuperMaman, en passant par les photos de famille de notre Grand-Mère.

Dans l’une des premières piles, j’ai retrouvé mon dossier de colocation. A l’époque, nos Friends n’avaient pas encore épuisé toutes leurs saisons. Ils faisaient rêver. Plan parfait pour les étudiants quittant le cadre familial, ou pour un arrangement entre potes au tournant d’une vie, il n’y a que des avantages à vivre en colocation. Connaître les habitudes de chacun facilite la cohabitation. Les moments de rire et joie ne doivent pas masquer la réalité de l’organisation : tout comme une amitié qui perdure, les gestes quotidiens et les règles de vie commune sont le ciment d’une colocation bien réussie.

Souvenirs, souvenirs.

Bureau bien rangé, bazar créatif : le combat est ouvert. Et quoi qu’il en soit, mon bureau va devenir parfait !

22 septembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner: bye bye l’été

C’est officiellement l’automne depuis jeudi, et cette année on y croit facilement vu le temps que septembre nous a réservé. Alors c’est le moment du baroud d’honneur des légumes de l’été ! Cette semaine on va en profiter tout les jours et surtout si on a la place on en profite pour cuisiner en grande quantité et mettre au congélateur pour les repas d’hiver.

 

La caponata est une cousine de la ratatouille. Elle n’a pas de courgette ni de poivron mais des câpres et des olives vertes. Comme la ratatouille elle aime mijoter et se déguste de plein de façons différentes (chaude, froide, gratinée, …).
Je l’accompagne avec des œufs sur le plat que je pose sur le dessus et je la cuisine la veille car je la trouve meilleure réchauffée.
Pour les plus gros appétits, on peut servir du riz ou de la semoule avec.

Une soupe courgettes coco, une variation aux épices qui est vraiment délicieuse. La courgette est déjà onctueuse alors en ajoutant le lait de coco ça devient très doux, les épices sont là pour ne pas tomber dans le mièvre (oui le mièvre existe aussi en cuisine).  On peut la manger seule mais elle est ravie d’accueillir de petit morceaux de poulet tandoori.
Et bien sûr n’hésitez pas à en cuisiner plus et à en congeler.

Un grand plat de pâtes aux aubergines ! j’adore les pâtes avec plein de choses dedans, des légumes cuits et des crus et ce qui me tombe sous la main. Dans cette recette j’aurais pu ajouter des oignons, j’en mets partout ou des olives noires, mais tel quel elle est très bonne.
Vous pouvez aussi la manger froide en ajoutant un peu de vinaigre balsamique et d’huile d’olive.

Le steak en croûte de légumes est un plat un peu chic mais pas compliqué, promis. Il se sert avec des échalotes en accompagnement. C’est un plat acidulé et original.
J’aime particulièrement la « croûte », alors j’en fais souvent plus et je congèle. Elle accompagne très bien le poisson ou en ajoutant un peu de coulis de tomates, un plat de pâtes.

 

 La tarte aux tomates vertes, ma chouchoute. J’avoue que je l’aime beaucoup parce qu’elle surprend tout le monde. Elle se prépare avec des tomates non mûres et pas d’espèces vertes.
C’est vrai que quand on a pas de potager ce n’est sans doute pas facile à trouver mais demandez à votre maraîcher on ne sait jamais. Et puis vous avez certainement un voisin jardinier.

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

20 septembre 2017
de Menu by Menu
0 Commentaires

Chasse aux Poux !

Mon Grand Blond était passé travers les attaques de bestioles jusqu’en 6ème, mais depuis son entrée au collège les Poux ont élu domicile dans sa belle tignasse… Après avoir épuisé le stock de produits à tête de mort de mon Pharmacien préféré, après avoir crémé et peigné ladite tignasse un jour sur deux pendant 3 mois, après avoir chanté sous la pluie en psalmodiant des incantations bienfaisantes, je rends mon tablier !

Heureusement ma Soeur Delphine est là. Comme toujours. Elle me conseille le Bicarbonate de Soude, la Mayonnaise maison (alors là non, si je me donne la peine de préparer une mayo moi-même, c’est pas pour les poux !), ou de l’Huile de Coco pour les étouffer.

D’après mon Grand Blond c’est ma Petite Brune qui lui a refilé ses poux de Maternelle, étant données la douceur de leurs relations, je suis trrrrès motivée pour trouver une solution. Si quelqu’un à un remède de pointe, écrivez-moi ICI. De mon côté, je vous tiens au courant de mes prochains tests.

16 septembre 2017
de Menu by Menu
0 Commentaires

4 idées pour le dîners : nos recettes préférées pour nos 4 ans !

Cela fait 4 ans que nous avons déposé les statuts de notre entreprise. 4 ans c’est beaucoup et pas vraiment en fait, on se sent encore toutes petites même si on joue parfois aux grandes.
Pour l’occasion nous avons fait un menu avec nos recettes préférées, pour de vrai ce sont mes recettes. Dorothée vous parlera des siennes une autre fois.
Ce que j’aime en général, ce sont les légumes, les saveurs d’Asie et les plats improvisés (très paradoxal pour quelqu’un qui s’occupe d’un site de planification de repas). Dans mes rêves j’habite à la campagne avec un grand potager et le matin je descends faire mon choix parmi les légumes mûrs. Dans la vraie vie je suis parisienne et si je veux des légumes qui sont passés dans le moins de mains possible, je dois prévoir un peu.

 

La tarte au parmesan et légumes grillés, celle-là c’est vraiment une de mes chouchoutes. Elle représente l’été et tous ses bons légumes, et sa pâte faite avec du parmesan est délicieuse. La pâte et les légumes cuisent séparément donc on peut la faire à différents moments suivant nos disponibilités. Avec les légumes vous pouvez suivre la recette ou vos inspirations et des goûts de chacun. Dernier point positif, elle se déguste à toutes les températures.

 

Le chirashi, littéralement sushi éparpillé. Et c’est exactement ça, il y a tous les éléments du sushi mais en vrac.
C’est donc très simple à réaliser puisqu’il n’y a pas de savoir faire pour faire tenir le riz avec le poisson. En général j’utilise du saumon bio congelé comme ça je suis sûre qu’il n’y a pas de petites bêtes (anisakis), et je le découpe facilement quand il est encore un peu dur. Pour la température du riz c’est comme vous voulez, personnellement je l’aime encore un peu tiède.
Vous pouvez varier ce plat en y ajoutant des lamelles d’avocat, des graines de sésame et bien sur en changeant de poisson.

Comme beaucoup, je mange de moins en moins de viande. D’un point de vue écologique il faut trouver d’autres sources de protéines moins gourmandes en énergie, et d’un point de vue moral l’élevage intensif n’est plus acceptable. Le circuit court, les bêtes élevées dans le respect ça a un coût donc on en mange moins mais de meilleure qualité.
Bref tout ça pour dire qu’un plat végétarien peut/doit réunir plein de protéines : végétales. Comme ces boulettes courgettes et pois chiches. Ces boulettes ne sont pas grasses car on les cuit au four. J’aime les accompagner avec une salade de concombres aux raisins.

Une salade de nouilles au bœuf, j’ai dit que je mangeais moins de viande pas plus de viande. C’est une salade complète et vraiment délicieuse, fraîche avec des accents d’Asie.
Vous pouvez faire mariner la viande dès la veille et la faire cuire au dernier moment.
Je préfère cette salade en été avec des concombres mais elle peut très bien se faire toute l’année, j’aime bien y mettre aussi des radis, du céleri, des avocats, des tomates, …

 

Des pêches sur le sable, c’est le genre de dessert que j’aime beaucoup, je les appelle les « desserts assemblages ». On met un aliment sec (biscuit, sablé, meringue, … ) un aliment laitier (fromage blanc, crème chantilly, crème anglaise, … ) et un fruit de saison ou au sirop.
On peut faire les produits nous-mêmes ou les acheter dans le commerce et ça donne un côté plus sympa aux dîners.
En vrai mon dessert préféré c’est la tarte aux pamplemousses mais un peu compliqué à réaliser un soir de semaine 😉

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

 

8 septembre 2017
de Delphine
0 Commentaires

4 idées pour le dîner : des bento au bureau

Cette semaine nous vous proposons des recettes pour vous accompagner au bureau. Parce que dans les bonnes résolutions de la rentrée, il y a « ne plus acheter un mauvais sandwich hors de prix à la cafét’ « .
Pour ces menus nous avons choisi des plats que l’on cuisine le soir et qui se transforment un peu pour venir avec vous au bureau en bento..

 

Des petits muffins maïs et piment, j’aime beaucoup ces petits gâteaux salés. Le soir ils accompagnent une soupe, pour moi ça sera une soupe de courgette qui rit et dans mon bento, je les associe à des concombres.

 

 

Je fais une grande tarte courgette jambon, et je garde une part pour mon déjeuner. Dans mon bento je l’associe à des tomates cerises et basilic, et une poire.

 

Je cuisine des lentilles, le soir je les associe à des saucisses (ou du jambon blanc) et pour mon déjeuner, elles deviennent une salade de lentilles et purée de tomates confites. Dans mon bento je l’associe à du fromage frais de chèvre et des raisins.

 

Le soir je cuisine des pâtes aux crevettes, et pour mon déjeuner je les transforme en salade. Pour cela je fais une sauce citron-huile d’olive et j’ajoute un peu de concombre, de l’oignon émincé finement et des lamelles de carottes.

 

Un dessert avec les doigts ? des brick pommes miel noix ! Elles sont très faciles à réaliser au four mais vous pouvez les passer à la poêle ça marche aussi.

 

 

 

Pour utiliser le planning et ajuster le nombre de mangeurs, cliquez  ICI

 

Pour aller plus loin, vous pouvez lire « Je mange sain et bio, même au boulot » de Marie Chioca aux éditions Terres vivantes. un livre très complet avec des recettes mais aussi plein de conseils pour les repas en dehors de la maison.